La paix: utopie ou “réalité” possible?

Introduction par le Gouverneur du District 1650 Jean Paul ESCOLAR, pour La Lettre mensuelle du mois de Fevrier 2015 [#8/2014-15]:

Chères rotariennes
Chers rotariens,
Ce mois-ci, une lettre du Gouverneur exceptionnelle puisqu’elle est réalisée à ma demande par notre ami Michel JAZZAR, membre du RC du Kesrouan, Liban, RI District 2452 et Représentant du RI auprès des Nations Unies – ESCWA/CESAO depuis 2006-2007.
Je dois avouer qu’il m’avait fortement impressionné lors de notre université d’hiver du 6 décembre, j’ai donc souhaité continuer notre collaboration en ouvrant cette lettre du mois de Février dont le thème est l’entente entre les peuples.
Je suis persuadé que celle-ci mérite que l’on lui consacre un peu de notre temps en réunion statutaire de club.
Merci Michel.

—————

La paix: utopie ou “réalité” possible?

http://www.rotaryd1650.org/lettres_gouv/escolar/lettres/8.htm

Que d’émotions !

Ecrire l’éditorial de la Lettre Mensuelle du gouverneur du District 1650 Jean-Paul Escolar, pour le mois de Février, mois rotarien pour la paix et l’entente mondiale, alors que je représente la Fondation Rotary et la Commission Internationale PolioPlus à la réunion régionale Polio de l’OMS (pour revoir la phase II et planifier la phase III au Moyen Orient et cela afin de contrer la flambée du virus polio importé du Pakistan en Syrie au mois d’Octobre 2013) c’est choisir un des moments émotionnellement forts de l’action internationale du Rotary afin de répondre à la question de savoir si la paix est une utopie ou une réalité possible ?

Tout d’abord, je me suis demandé quelles étaient les raisons qui ont poussé Jean-Paul à choisir un rotarien libanais, arabe et moyen oriental pour signer un éditorial sur la paix ? Est-ce parce que c’est dans ce coin du monde que le mât de la paix blesse ? Mais est-ce vraiment le seul endroit où la paix peine si fort pour ses lettres de créances ? Force est de constater que vue de loin la terre ressemble à un patchwork aux couleurs rouge-vif formé de cratères d’une multitude de volcans « humains » crachant la haine, la violence, la barbarie et la mort !

Comment au milieu de tant de négativisme et de folie, le Rotary International et sa Fondation peuvent-ils encore prétendre atteindre un objectif de paix et d’entente mondiale ?

Les Rotary Clubs ont-ils une raison d’espérer que le quatrième objectif de leur association qui tend à « faire progresser l’entente entre les peuples, l’altruisme et le respect de la paix par le biais de relations amicales entre les membres des professions, unis par l’idéal de servir » devienne réalité ?

Si la tolérance, le respect de l’autre, la justice, le droit, la vérité, l’égalité, la liberté, la fraternité… sont autant de pas qui nous mènent à la paix, comment y apporter notre contribution pratique en devenant des citoyens du monde puisque nous croyons que l’Humanité est Une ?

Comment s’est tissée la renommée internationale du Rotary lui permettant, ainsi, de se voir gratifier, depuis 1993, par les pays membres des Nations Unies, du « statut consultatif général » au sein de l’ECOSOC, le Conseil Economique et Social, l’un des organes principaux de l’O.N.U ?

Qu’est-ce qui a fait que l’image d’une « association de nantis distribuant des chèques bancaires pour se faire bonne conscience » se transforme en une association de clubs rassemblant des hommes et des femmes volontaires et humanitaires tout-terrain qui ont pris conscience de transformer les chèques bancaires en projets à développement durable,  captant par là la reconnaissance et le partenariat de la communauté internationale, régionale et locale ?

La réponse se trouve dans la concrétisation de la philosophie, de la mission et des buts de notre association par leur mise en pratique dans le temps [« faire du concret »] et l’annonce salutaire des axes stratégiques s’alignant sur les objectifs du millénaire pour le développement des Nations Unies.

Si le Rotary est une « humanité en action » quelles sont les pistes qui nous sont offertes par les programmes du RI et ceux de sa Fondation pour « faire du bien » ?

Pour finir je vous soumets une liste, non exhaustive, de pistes, laquelle [grâce à l’ingéniosité créative dont votre District 1650 fait preuve] pourrait être adaptée aux règlements et us et coutumes locales et nationales :

  • Accroître la sensibilisation et le soutien aux programmes de la Fondation Rotary. “La paix commence avec moi”.
  • Collaborer avec les universités locales et les écoles pour une éducation de paix, telle l’excellente et ingénieuse initiative de l’Université d’hiver [par visioconference sur skype] organisée brillamment le 6 Décembre 2014 par la commission « Action » du D.1650 [salut Lionel].
  • Créer avec la gouvernance locale une culture de la paix dans la communauté.
  • Motiver et associer la nouvelle génération aux MUN du Rotaract [Modèle des Nations Unies] et aux programmes et activités de paix du Rotary.
  • Construire la paix sur les actifs déjà réalisés avec d’autres dans la communauté.
  • Partager la paix : Faire équipe avec les Rotaract et Interact Clubs, les Lions clubs, la Croix-Rouge ou le Croissant-Rouge, le mouvement scout et autres ONGs …
  • Propager les valeurs de la paix en collaboration avec les médias ainsi qu’à travers Facebook, LinkedIn, Twitter, Flickr …
  • Rejoindre le pacte mondial des Nations Unies auquel le RI a adhéré. Ce partenariat entre le Rotary et le pacte mondial est là pour encourager les réseaux du pacte et nos 34000 clubs à collaborer avec l’ONU pour défendre nos valeurs communes et être au service de nos communautés.
  • Profiter de l’expérience et des relations de «  32 ambassadeurs », les représentants du Rotary aux Nations Unies et aux Organisations Internationales en les invitant comme conférenciers aux Clubs, aux Conférences du District, aux forums de la paix et aux journées du Rotary.
  • Participer aux journées annuelles du Rotary aux Nations Unies [New York, Novembre] et occasionnelles dans le monde comme celles à la FAO [Rome, 23 Février 2015], à la Ligue Arabe [Le Caire, 5 Mars 2015], à l’UNESCO [Paris, 4 Avril 2015]…
  • S’engager dans un Comité Inter Pays –CIP et ses activités à consonance internationale dont le jumelage, l’échange de jeunes, le R.Y.L.A, les visites annuelles, les subventions mondiales et les projets d’intérêts communs. http://www.rotary-cip-france.org
  • Participer aux webinaires du Rotary sur la paix tel que celui organisé en langue française le Mardi 3 Mars 2015 [4 :00pm, heure de Paris] sur les « Centres du Rotary » et sur les bourses offertes pour la paix. Je vous invite à vous y inscrire sur le site web du RI www.rotary.org/webinars
  • Proposer des candidats convenables aux 100 bourses annuelles du Rotary pour la paix et la résolution de conflits, en programme Master et certificat de développement. Le dépôt de dossiers se fait en ligne sur le www.rotary.org
  • PolioPlus, le fleuron du Rotary, a besoin de notre support moral, de notre engagement personnel, de notre appui financier, de notre influence auprès des autorités locales, des ONGs, des medias… Personne n’est à l’abri du virus de la poliomyélite et nous sommes tous concernés par sa flambée dans certains pays et sa persistance dans d’autres.

 

La paix est donc une activité, une réalité de tous les jours prenant naissance dans notre conscience individuelle et devenant une conscience collective.

Tant que pour nous, rotariennes et rotariens, la paix c’est tout le contraire de l’égoïsme et de l’indifférence, le fruit de notre engagement ne peut être que ciblé, pratique, productif et durable.

Le regretté Dom Helder, évêque brésilien, connu pour sa lutte contre la pauvreté dans son pays et dans le monde, avait dit : « Il ne faut jamais avoir peur de l’utopie… Quand on rêve seul, ce n’est encore qu’un rêve, quand on rêve à plusieurs, c’est déjà la réalité. »

Que la paix soit avec vous. Assalam aleykoum.

 

Michel P. JAZZAR

RC du Kesrouan, Liban, RI District 2452

Représentant du RI auprès des Nations Unies – ESCWA/CESAO depuis 2006-2007

Président de la SC PolioPlus du District 2014-2016

Membre de la commission internationale de sélection des Centres de la Paix 2009-2011

jazzar@micheljazzar.com

http://rirescwa.hautetfort.com

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s